Pour le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) à Port-Bouët, les élections législatives du 6 mars 2021 ont déjà commencé. Après la validation de sa liste par le Conseil constitutionnel, le parti présidentiel s’est placé dans les starting-blocks pour rafler les deux sièges de député dans la commune portuaire.

Le mardi 2 février dernier à son QG, le RHDP a présenté ses représentants à l’ensemble de ses militants. Ce sont Siandou Fofana et Yéo Fozié dont les suppléants respectivement Ibrahim Konaté et Dr Armand Motto.

Porte-parole pour l’occasion, Abdourahmane Cissé a donné les grandes lignes de ce qu’il est convenu d’appeler la bataille de Port-Bouët pour les élections législatives prochaines. « C’est vrai que lors de la présentielle du 31 octobre dernier, Port-Bouët a donné un score honorable au président Alassane Ouattara. Et désormais, il est une réalité que Port-Bouët est un bastion du RHDP. Aujourd’hui, nous sommes à un tournant. Si nous voulons que le président de la République mette en œuvre son programme et ses engagements vis-à-vis des populations, il faut que l’Assemblée nationale soit acquise au RHDP. », a souligné le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, coordonnateur régional RHDP de Port-Bouët avant d’ajouter : «Même si notre parti a une base à Port-Bouët, on ne doit pas dormir sur nos lauriers. Il est important qu’on se mobilise et qu’on sorte. Nous avons les meilleurs candidats pour notre commune. Il nous reste maintenant à bien les accompagner jusqu’à la victoire finale ».

M. Cissé a, par ailleurs, noté qu’il n’a pas été aisé de choisir les représentants du parti majoritaire de Côte d’Ivoire pour les élections législatives du 6 mars prochain. « On a fait des choix difficiles. Maintenant, il est temps qu’on se mobilise ensemble autour d’eux pour remporter ce scrutin. », a exhorté Abdourahmane Cissé. Après avoir présenté les quatre représentants du RHDP pour la conquête du parlement à Port-Bouët, il a appelé Bernard Ouréga, Coordonnateur régional associé comme directeur de campagne. M. Ouréga est secondé par Marcel Nguettia, également coordonnateur régional associé.

M. Ouréga a remercié les ministres Fofana et Cissé ainsi que l’ensemble de la coordination régionale RHDP de Port-Bouët pour le choix porté sur sa modeste personne, avant d’inviter tous les militants de son parti à se donner la main pour gagner. « J’ai besoin de vous, femmes, hommes et jeunes. En plus de ma personne, chacun de vous est aussi directeur de campagne. Formons un maillage solide pour sortir vainqueur au soir du 6 mars 2021. A la présidentielle passée, nous avons donné une partie du pouvoir au président de la République. Par ces élections législatives, offrons-lui maintenant l’entièreté du pouvoir », a sollicité le directeur de campagne.

Au cours de cette réunion qui a vite pris des allures de meeting, Siandou Fofana a été le porte-parole des candidats. Dans son speech, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Coordonnateur régional RHDP de Port-Bouët, a abondé dans le même sens que ses prédécesseurs en faisant du rassemblement, de l’unité et de la discipline, les leitmotiv de la victoire pour les prochaines législatives dans la commune aéroportuaire. « Aujourd’hui, la victoire du RHDP à Port-Bouët est plus qu’un objectif : c’est un impératif. Nous devrons œuvrer à donner une majorité confortable au président Alassane Ouattara à l’hémicycle. Pour ce faire, nous devons relever le défi. Regardons ce qui nous rassemble. Le combat de la liberté, du développement et du bonheur pour chaque habitant, passe par la victoire de notre parti à ces élections législatives du 6 mars 2021. Nous devrons émailler le terrain et si besoin il en faut, envahir à la manière des fourmis chaque coin et recoin de Port-Bouët », a insisté le ministre Siandou Fofana.

Powered by the Echo RSS Plugin by CodeRevolution.