L’enquête judiciaire pour établir les circonstances de la mort de Soopramanien Kistnen – voire l’élucider – a de quoi laisser pantois. Les contradictions, demi-vérités, voire mensonges de certains témoins s’y succèdent jour après jour. Quelques-uns de ces mensonges sont perceptibles à des kilomètres et ils sont immanquables. Notre méthodologie pour éviter tout outrage à la cour est simple : nous ne faisons que rapporter ce qui a été dit en cour, et nous plaçons ces affirmations en face d’autres déclarations faites en cour ou à la MCIT.

Les contrats de…

Powered by the Echo RSS Plugin by CodeRevolution.