Abidjan, La Nation ivoirienne a rendu, le 17 mars 2021 sur l’esplanade de la Présidence, un hommage à l’ex Premier Ministre Hamed Bakayoko dont les qualités d’homme d’exception, de loyauté et de générosité ont été exaltées.

Le Médiateur de la République Adama Toungara a relevé dans son oraison funèbre que feu Hamed Bakayoko était un homme d’exception à la sympathie touchante qui a réussi à organiser les premières élections législatives véritablement inclusives de l’histoire politique de la Côte d’Ivoire.

“Trait d’union entre le gouvernement et l’opposition, médiateur entre les générations, pont entre les obédiences, sa famille multiconfessionnelle est une illustration du vivre-ensemble auquel aspire le citoyen”, a déclaré Adama Toungara.

Dans leurs témoignages sur le parcours professionnel d’Hamed Bakayoko, le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré et la ministre de la Culture et de la Francophonie, Raymonde Goudou-Coffie ont souligné son attachement aux valeurs du travail, sa générosité, son humilité, sa loyauté, son ouverture d’esprit, son amour du prochain, etc.

Cet hommage national à Hamed Bakayoko a été marqué par son élévation à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre national par le Président Alassane Ouattara, la sonnerie aux morts, les honneurs militaires et la remise du drapeau national à sa veuve Yolande Bakayoko.

Les Chefs d’Etat et de gouvernement du Burkina Faso, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Bissau, de la Guinée équatoriale, du Gabon et plusieurs hautes personnalités d’autres pays ont assisté à cette cérémonie d’hommage.

Décédé le 10 mars 2021 à Fribourg (Allemagne), des suites d’un cancer, Hamed Bakayoko sera inhumé le 19 mars à Séguéla (Worodougou).

Powered by the Echo RSS Plugin by CodeRevolution.