Le parti libéral du Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte est arrivé en tête des élections législatives dominées par la pandémie de Covid-19 mercredi 17 mars, ce qui devrait lui permettre de diriger sa quatrième coalition gouvernementale, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes.

Ces sondages créditaient les libéraux de 35 sièges sur les 150 de la chambre basse du Parlement, et attribuaient 27 sièges à D66 (centre gauche), et 17 au Parti pour la liberté PVV du député anti-islam Geert Wilders, avec lequel les principales formations ont d’ores et déjà exclu de former une coalition.

Powered by the Echo RSS Plugin by CodeRevolution.